Le Forum du GAR

Forum destiné à tous, mais principalement aux victimes et familles de victimes de la route
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Policier Schaerbeekois inculpé (28/12/2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile Jacob
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 65
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Policier Schaerbeekois inculpé (28/12/2007)   Sam 29 Déc - 16:20

Un manque d'intégrité et des mails qui choquent
SCHAERBEEK Ce mari s'étonnait. Dans le cadre d'un divorce difficile, la procédure tournait trop à son désavantage.
Ce mari, Michaël, 40 ans, un informaticien bruxellois d'origine libanaise, a fini par comprendre : sa femme entretenait une liaison avec un policier de Schaerbeek.
L'affaire, que traite le parquet de Bruxelles, prend un caractère exceptionnel. En effet, le mari a eu accès aux mails échangés par les amants. Ceux-ci sont choquants.
La police de Schaerbeek confirme. Selon nos infos, le policier a été inculpé de faux et corruption par le juge, Mme Jaspis.
Le parquet demandera son renvoi en correctionnelle pour s'être procuré illégalement un P.-V. d’enquête familiale rédigé par une collègue amie et avoir remis ce P.-V à sa maîtresse. Les mails ont été saisis par le service du contrôle interne de la zone de police BruNo (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse, en Région bruxelloise). Et dire que ce policier de 42 ans, Philippe L., connu de ses collègues comme Philippe Saturday Night Fever, est toujours en service !
Cette nuit-là, il est 1 h 43 quand il écrit à sa chérie : "Je suis constamment là pour toi. Je réponds à tous les services que tu me demandes, [...] jusqu'à risquer ma place pour arranger tes histoires et même mentir dans mes P.-V. Pour ton bien (enfoncer ton mari, rédiger un faux P.-V. d'agression). [...] Tu dois savoir que je suis le bras droit du procureur et du juge. [...] Les gens qui se présentent dans mon bureau ressortent en marchant comme des petits canards à la culotte mouillée : c'est la coulante dans leur pantalon. Ils ne savent plus quoi dire. J'ai en moi la rage de vaincre, de les remettre à leur place, de leur clouer le bec. S'ils continuent malgré tout de faire de leur genre : hop ! En cellule, P.-V., contact magistrat, big explication, et tant pis pour eux. Tu vois, je suis un flic très humain [...] Je te rappelle que ma meilleure cote à l'examen de chief inspector était 8/10..."
Évidemment très défavorable au mari, l'enquête familiale concluait au fait que c'est le père de famille qui, par ses agissements, avait fragilisé son épouse et mis en danger l'équilibre mental des enfants. En fait, l'enquête avait tout simplement été réalisée par une collègue influente du service jeunesse.
Pour la remercier, Saturday Night Fever lui écrit : "Un très très grand et immense merci : ton P.-V est vraiment super ! En le lisant, j'ai vraiment l'impression que Suzanne (emprunt) est en train de me parler. Conclusion : deux ballotins de pralines et deux cafés. Suzanne sera contente et soulagée, tu sais."
Et la policière répond : "Tant mieux, je suis contente pour elle. Dis-lui de ne pas stresser. De toute façon, tu sais bien qu'en Belgique, il ne faut pas compter sur la justice."
Mais Saturday Night Fever poursuit : "Pour ton info, ça continue avec le mari. Je reste calme, mais je vais finir par lui péter la gueule à la façon Brigade 2. Je te jure qu'il va y laisser ses dents." En effet, dans cette zone, les policiers travaillent en brigade. Faut-il imaginer que ceux de la brigade 2 ont le plus urgent besoin d'un bon Comité P ?
Autre mail sidérant du policier, adressé à sa maîtresse : "Ton mari, je suis décidé à le massacrer de façon ignoble, à la hache par exemple, et je me fiche éperdument des répercussions. S'il continue de me pousser à bout, c'est la prison à vie pour moi : je lui explose la tête, à bout portant, avec une cartouche metal piercing.
Il faut vraiment que je lui casse la gueule de manière à ce qu'il ait des séquelles physiques graves et irrémédiables. Je veux le déchiqueter. Laisse-moi le décapiter. Et son fils (également celui de la jeune femme, NdlR), il devient le même enculé que son père. S'il veut vivre chez moi, ce petit merdeux de 12 ans, il fermera sa putain de gueule de fils de pute de putain de Libanais de merde. [...] Ton mari est protégé, oui, car c'est un bougnoule. "
Selon nos infos, ce policier est inculpé... mais toujours en service. Il n'a pas été suspendu, mais déplacé avec interdiction stricte, selon le porte-parole, Johan Verleye, d'être au contact du public.
Gilbert Dupont
© La Dernière Heure 2007
Quelles méthodes !
Evidemment, l'allusion aux "méthodes Brigade 2" pose question aux dirigeants de la zone BruNo : il est pour le moins inquiétant, pour le citoyen, qu'à Schaerbeek, un policier voulant casser la figure d'un particulier parle d'un air entendu à une collègue d'employer les "méthodes (de la) Brigade 2" ! Qu'est-ce que cela signifie ?
Dans ses mails, le policier rêve d'interpeller le mari. Il dit à sa maîtresse comment il procéderait. Choquant !
"Ton mari, j'amènerai sa sale petite gueule dans le bureau du Proc.
Tiens, avant de voir le Procureur, il ira avec sa gueule en cellule au sous-sol du palais de justice car le proc n'arrive jamais avant 10 h.
Ainsi il aura touuuuuuuuuuut le temps de réfléchir.
Je préviendrai personnellement son patron qu'il prend un congé sabbatique.
Et je téléphonerai à la presse.
Et s'il dit un mot de travers, sa maman devra le recommencer pour le reconnaître.
On dira qu'il a tenté de nous échapper en nous frappant : légitime défense, ça s'appelle.
On lui explosera la gueule de façon qu'il ne puisse plus parler que par son cul. Et sur le tableau de bord de mon véhicule (de police), je déposerai un fruit, un avocat !"

© La Dernière Heure 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gar-asbl.be
Yvette
Invité



MessageSujet: Police   Dim 30 Déc - 0:31

En effet, en Belgique il ne faut pas compter sur la justice: 3 personnes devraient se retrouver dans les caves du Palais de justice, ce policier (je dirais plustôt "ce déchet"), sa collègue du service jeunesse, pas mieux et cette putain d'épouse, rien que pour avoir accepté qu'on parle de son fils en ces termes.
Ne nous faisons pas d'illusion, la réforme des polices à au moins permi d'importer la racailles directement sur place, dans les commisariats et dans la rue.
Merci à ces mégalos malades qui nous gouvernent. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Arnaldo
Invité



MessageSujet: Policier Scaerbeekois inculpé   Dim 30 Déc - 4:42

Merci à l'institution policière d'engager des policiers qui seraient des délinquants dans la vie sociale active.
Les statuts des fonctionnaires de police doivent être revus. Ils sont nommés à vie et certains de ceux-ci profitent de l'uniforme pour faire des pressions, des menaces, de faux PV, etc.
Ce type aurait dû se retrouver au chômage (encore que les policiers n'ont pas droit au chômage), grâce à leurs statuts.
Les propos tenus par cet homme, méritent une attention particulière de la part du Procureur du Roi. Il n'a même pas été mis à pied le temps que l'enquête se termine. Qu'est-ce qu'il va faire de bon pendant tout ce temps? Va-t-il rédiger des PV farfelus? Peut-il encore faire du bon travail en sachant qu'il va peut-être devoir démissionner s'il était condamné?
Cet homme mérite de passer en psychiatrie, car il représente une menace pour le citoyen. Il faut le soigner au plus vite.
Il a de nouveau terni l'image de la police. Voilà ce qui arrive lorsqu'un homme est engagé avec l'aide de conseillers communaux, conseillers provinciaux ou autre piston de l'ami de l'ami.
Il ne faut pas les mettre tous dans le même sac, mais il faut se débarrasser de la vermine avant qu'elle n'atteigne d'autres policiers.
Messieurs les Bourgmestres, il serait grand temps que vous interveniez le plus rapidement possible, n'oubliez pas que ces hommes prêtent serment et qu'il doivent respecter une certaine déontologie (qu'ils apprennent durant leur instruction à l'école de police).
Est pris qui croyait prendre (dicton). Bravo au mari de cette s....e.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Pie
Invité



MessageSujet: L'intgrité de la police   Dim 30 Déc - 9:53

Etant donné que je suis moi même policier, je ne que pouvais que réagir. Je viens de passer le week end au boulot à patrouiller. Je peux me vanter d'être le policier qui rédige le plus de PV d'ivresse au volant de notre zone de police ( alors que je ne suis pas intégré dans une unité de circulation ).

Ce qui est désolant, c'est que les gens ne voient que ce qui est susceptible de les "toucher" à savoir les infractions de roulage, ce qui représente environ de 10 à 15% du personnel et du travail sur une zone de police. Derrière tout ça existe un travaile monstre en dossier judiciaire ou administratif qui demande un effort particulier pour des résultats médiocres ( jugements laxistes rendus ).

J'en veux pour exemple ce week end, deux malfrats qui ont commis une série de vols dans commerce ( vols de nuits ), deux incendies de commerces, j'en passe et des meilleures.

Ces deux braves malfrats ont violé et sequestré un jeune couple d'amis. Oui, je dis bien violé un couple !!! Et bien, ces deux malfrats ont été relachés avant même la fin de mon service. Nous nous sommes employés à réunir toutes les preuves toute la nuit pour en arriver à devoir les relacher.

Et nous en arrivons à l'absurde, après un week end de plus de 20 heures de service, le dimanche matin, quand la presse téléphone pour prendre des infos, nous sommes tenus de dire que rien de particulier ne s'est produit sur notre zone de police. Les évenements qui seront divulgés seront triés par le service de presse de la zone. Vous vous doutez que les infos seront bien selectionnés afin de ne pas faire peur au grand public.

Nous avons subi une réforme dans un but de transparence. Et cette transparence ne concerne qu'une frange infime de la profession. L'article que vous avez transmis sur ce policier de Schaerbeeck ne m'étonne pas, dans le sens qu'il s'agit d'un "simple inspecteur" et qu'il est donc sacrifiable.

Si je vous parle de tout ça, ce n'est nullement dans le but que vous diffusiez ces informations mais que vous preniez conscience des difficultés que nous rencontrons. Nous, policiers de terrain, qui ne buvons pas et essayons de faire notre travail, nous sommes surveillés à outrance. Des équipes du contrôle interne nous suivent en véhicule banalisé ( véhicule de leasing ) alors qu'on nous dit que le budget est trop maigre et qu'ils ne peuvent pas mettre plus de policiers sur le terrain. A côté de ça, les collègues, qui manifestement ne sont pas impliqués dans leur travail et n'hésitent pas à boire en service ne sont nullement inquiétés.

Sur notre zone de police, auparavant, il y avait en permanence environ 5 véhicules de patrouilles de la police communale et 5 de la gendarmerie. Actuellement, nous travaillons avec 3 patrouilles mobiles avec de temps à autre une patrouille suppplémentaire !!! Il s'agit tout de même de 7 patrouilles en moins.

Bref, ça fait du bien de vider son sac de temps en temps. Very Happy

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et au plaisir de vous lire.

Jean-Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Policier Schaerbeekois inculpé (28/12/2007)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Policier Schaerbeekois inculpé (28/12/2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAMERONE 2007
» Le genealogiste 2007 (suite et fin)
» JDA SAISON 2007/2008
» CAMERONE 2007 PROGRAME
» FAUX CILS 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du GAR :: ACTUALITES-
Sauter vers: